Il s'était jugé digne d'une récompense. giudicare ; du lat. Les masses soulevées ne s'arrêtent point toujours à la voix de ceux qui les ont mises en mouvement (Clemenceau, Iniquité, 1899, p.218). Ça t'arrive de juger les gens sans raison ? Nous jugeons assez de là que l'impureté était regardée.... Un bruit assez étrange est venu jusqu'à moi, Seigneur ; je l'ai jugé trop peu digne de foi, Vous-même jugerez s'il faut qu'elle vous suive. Les synonymes sont d'autres mots qui veulent dire la même chose. HAVET. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ces derniers permettent le bon fonctionnement de nos services. ], déclaratoire - arbitrer, juger - juger, prononcer un jugement - de jugement, jugeant - étiqueter - étiqueter, marquer[Dérivé], déclarer, faire reconnaître, faire savoir[Hyper. Mme de Lutzelbourg, 2 septembre 1753, J'appelle vérité cette règle éternelle, cette lumière intérieure qui juge nos jugements, qui nous éprouve, qui nous condamne, Souvenez-vous, ma bonne, de la règle de Corbinelli, qu'il ne faut pas juger sans entendre les deux parties, Un ministre si zélé pour la justice ne devait pas mourir avec le regret de ne l'avoir pas rendue à tous ceux dont les affaires étaient préparées ; malgré cette fatale faiblesse qu'il commença de sentir, il écouta, il jugea, Où courez-vous la nuit ? ○   Boggle. I, 1), • Il fut jugé à mort unanimement, sans que l'arrêt prononçât le genre du supplice (VOLT. Conjecturer. • Il me semble que je les vois déjà [les personnes de piété] dans un de ces trônes où ceux qui auront tout quitté, jugeront le monde avec Jésus-Christ, selon la promesse qu'il en a faite (PASCAL Lett. Il permet également de trouver des termes plus adéquat pour restituer un trait caractéristique, le but, la fonction, etc. t. II, p. 348). Terme de médecine. VI, 5), • Il ne faut pas juger les gens par l'apparence (LA FONT. 1)— Si as juget [tu as décidé] qu'à Marsilion en alge [j'aille] (Ch. Prononcer, en qualité de juge, sur une affaire ou sur une personne. - Et moi je juge que ce n'est ni l'un ni l'autre, Parbleu, tu jugeras toi-même si j'ai tort. ch. • Juge de son pouvoir [de mon amour] : dans une telle offense, J'ai pu délibérer si j'en prendrais vengeance ! 12. Tant que j'ai pu juger qu'elle [ma vie] vous était chère.... (ROTROU Bélis. Mais des fureurs du roi que puis-je enfin juger ? Le g prend un e devant a et o : je jugeais, nous jugeons]. Que jugez-vous que je doive faire ? Jugez de Théodore, Et quant à ce rebelle.... Rome entre vous et lui jugera de l'outrage, Lancer ses traits et puis retirer sa main, accuser M. Koenig, mon ami, d'être un faussaire.... opprimer Koenig et moi avec les mêmes artifices ; c'est ce que Maupertuis a fait, et c'est sur quoi l'Europe littéraire peut juger. II, 3), • Et me venger enfin ou sur vous ou sur moi, Si j'eusse mal jugé de tout ce que je voi (CORN. Indexer des images et définir des méta-données. Se juger, porter un jugement sur soi-même, avoir une opinion sur soi-même. Que s'il [Dieu] ne dédaigne pas de juger ce qu'il a créé, et encore ce qu'il a créé capable d'un bon et d'un mauvais choix, qui leur [aux impies] dira ou ce qui lui plaît, ou ce qui l'offense, ou ce qui l'apaise ? ib. • Et vous pouvez juger des soins qu'elle en a pris Par les hautes vertus et les illustres marques.... (CORN. Se former, énoncer une opinion sur quelqu'un ou sur quelque chose. Vous utilisez ici les synonymes de juger. Trouvez les synonymes, antonymes ou la conjugaison d'un mot. ○   Lettris On dit de même : Raisonner sainement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Si le ciel veut un meurtre, est-ce à moi d'en juger ? Dans les sciences une raison est une cause. avoir à l'esprit ou exprimer une certaine opinion, tenir pour, considérer comme. 15. 18. En ce sens le mot est est synonyme de principe justificatif. Nicom. III, 1), • Jugez-vous : répondez avec la vérité Que vous devez au moins à ma sincérité (VOLT. Juger mal de son prochain. Se figurer, s'imaginer. Jouer, Dictionnaire de la langue françaisePrincipales Références. Juger de, apprécier, se faire une opinion sur. ... _ Juger avec connaissance de cause. Provenç. ], prise de décisions - déclaration, résolution - accord - juge, juge d'instance, juriste, magistrat - négociateur qui résoud les conflits - décisif - de nature judiciaire - apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion - arbitrer, juger - juger, prononcer un jugement - de jugement, jugeant - estimer, évaluer - apprécier, estimer, évaluer, priser - centre de juges - discriminatif[Dérivé], appréciation, jugement - évaluateur, expert, juge[Dérivé], déclarer, faire reconnaître, faire savoir - arrêt, décision, décision de justice, jugement, sentence, verdict - conclure[Hyper. ], intellection, réflexion, travail cérébral, travail intellectuel - cogitation, réflexion - pensée, réflexion - cerveau, penseur, penseuse - penseur - cogitatif, cogitif, pensant - cogitative (en) - apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion - arbitrer, juger - juger, prononcer un jugement - de jugement, jugeant - estimer, évaluer - apprécier, estimer, évaluer, priser - centre de juges - discriminatif - wade (en)[Dérivé], appréciation, jugement - jugement - évaluateur, expert, juge - évaluatif[Dérivé]. 4.avoir à l'esprit ou exprimer une certaine opinion, tenir pour, considérer comme. Le dernier [Philopémen], à voir agir les Romains dans la Macédoine, jugea bien que la liberté de la Grèce allait expirer, J'entrevois vos mépris, et juge à vos discours Combien j'achèterais vos superbes secours. • Il y avait en ce temps-là une prophétesse nommée Débora, laquelle jugeait le peuple (SACI Bible, Juges, IV, 4). - Juger un procès. Il juge mal de ces sortes de choses. liv. Juger de la pièce par l'échantillon. ib. • Sous le ministère d'un homme qui jouissait d'une grande réputation, mais que la révolution a déjà jugé (Décret du 23 floréal, ou 2e rapport de CAMBON, p. 87). XXVI, 2e part. prévoir quel tour une affaire prendra. de la chose, de l'être, de l'action en question. Définition Définitions. II, 2), • Je remplis mon devoir, et j'obéis aux rois ; Le soin de les juger n'est point notre partage ; C'est celui des dieux seuls (VOLT. 19. t. I, p. 130, Il ne faut pas juger des hommes comme d'un tableau ou d'une figure, sur une seule et première vue ; il y a un intérieur et un coeur qu'il faut approfondir, On ne juge pas de la racine par les branches, mais des branches par la racine, Hist. Copyright © 2000-2016 sensagent : Encyclopédie en ligne, Thesaurus, dictionnaire de définitions et plus. Ambitieux, arrogant, audacieux sont des antonymes de "modeste". Ensemble des principes, des manières de penser permettant de bien agir et de bien juger : Une décision conforme à la raison. Dans les langues dîtes flexionnelles, la conjugaison est la flexion des verbes. 1. V, 1), • La vertu simple et sévère juge des autres par elle-même (MASS. 1.décider ou déclarer qqch que l'on présente comme vrai pour soi (ex. Quand le verbe ne se rapporte pas au sujet de la phrase, il faut se servir de que avec l'indicatif : Votre père a jugé que vous devez vous comporter ainsi. Ceux qui voyaient la reine d'Angleterre attentive à peser toutes ses paroles, jugeaient bien qu'elle était sans cesse sous les yeux de Dieu, Ceux qui ont vu de quel front il [Charles 1er] a paru dans la salle de Westminster.... peuvent juger aisément combien il était intrépide à la tête de ses armées, Jugez ce que les saints auraient pensé des vôtres [pénitences] et ce que l'Église en pense encore aujourd'hui. Pens. Prononcer, en qualité de juge, sur une affaire ou sur une personne. Faculté propre à l'homme, par laquelle il peut connaître, juger et se conduire selon des principes : La raison considérée par opposition à l'instinct. En ce sens il se dit avec à. Je jugeai à son air qu'il était malade. Juger sans raison — Solutions pour Mots fléchés et mots croisés. Raison : définition, synonymes, citations, traduction dans le dictionnaire de la langue française. Juger des coups, être simple spectateur des événements, et n'avoir qu'à les blâmer ou à les louer. IV, 4), • Il [Boileau] était jeune, et dans l'âge où l'on juge des hommes par la réputation, et non point par eux-mêmes (VOLT. Juger de l'embarras, de l'étonnement, de la surprise. P. R. Oeuv. Terme de chasse. Et me venger enfin ou sur vous ou sur moi, Si j'eusse mal jugé de tout ce que je voi, Le monde juge bien des choses ; car il est dans l'ignorance naturelle, qui est le vrai siége de l'homme, Quand il [le pape] voulut juger des cinq propositions, le point de la grâce efficace fut mis à couvert de toute censure, Saint Augustin voulait qu'on jugeât des personnes par la foi, et non de la foi par les personnes, Exhort. Dame de services toujours aimables et gratuits; Offrait des bains gratuits mais souvent trop chauds; Comme les masques gratuits en france pour les plus pauvres; La raison n'en aura pas raison; La raison n en aura pas raison; Juger sans raison Conforme a la raison Raison d otre Raison d'etre Enfermee sans raison; Doue de raison Sa raison prevaut Se juger, porter un jugement sur soi-même, avoir une opinion sur soi-même. Menu . Juger de, se faire une idée de. 2, art. Recherche - Définition. ], appréciation, jugement - dicton, maxime - label (en) - étiquette, marque - juger, trouver - sentiment - idée, impression, parfum[Dérivé], apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion - acte, action - déclaration, proclamation - description - marque, signe[Hyper. Elle donnait de légers coups sur les os pour juger de leur épaisseur, les retournait (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 669): • La Syrie à vos lois est-elle assujettie Pour souffrir qu'une femme [Théodore] y soit juge et partie ? Une maladie se juge par des sueurs, par une diarrhée, etc. Vous pouvez juger de ma surprise. Synonyme für raison auf Französisch, Definition, Siehe auch 'à raison',avec raison',donner raison',avec juste raison', biespiele, konjugation ... 1 faculté humaine de connaître et de juger ... syndicat de copropriété, association, etc.) - Juger impartialement. former une opinion critique à propos de (qqch), " Je ne peux pas juger certaines œuvres d'art moderne ", " Comment évaluez-vous cette proposition de subvention? prévoir quel tour une affaire prendra. III, 2), • Et l'on vous jugera, vous qui jugez les autres (M. J. CHÉNIER (parlant de la Harpe), les Nouveaux saints). Il est aisé de juger d'où cela part. Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent. Qui doute que les enfants ne conçoivent, qu'ils ne jugent, qu'ils ne raisonnent conséquemment ? Pensées, VII, 5), • Je ne puis juger de mon ouvrage en le faisant ; il faut que je m'éloigne comme les peintres, et que je m'en éloigne, mais encore pas trop (PASC. cath. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Synonyme en raison de Liste des synonymes françai Et vous, rois, ouvrez maintenant votre coeur à l'intelligence ; instruisez-vous, vous qui jugez la terre, Il nous veut tous juger les uns après les autres, Il fut jugé à mort unanimement, sans que l'arrêt prononçât le genre du supplice, La coutume horrible de juger et de condamner à mort pour des opinions religieuses fut introduite chez les chrétiens dès le quatrième siècle de l'ère vulgaire, On dit que l'affaire est jugée au moment que je vous écris, et j'attends avec impatience le moment de juger l'arrêt, Lett. Un synonyme est un mot, adjectif, verbe ou expression qui a la même signification qu'un autre, ou une signification quasiment identique. Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951) Nous n'aurons jamais trop de ces fiers esprits qui jugent, critiquent et résistent. Se figurer, s'imaginer. Jugez-vous : répondez avec la vérité Que vous devez au moins à ma sincérité, Jugez-vous dans mon coeur, prenez-le pour votre conscience, Le jugement général en causera une générale [émotion] dans le monde, excepté ceux qui se seront déjà jugés eux-mêmes. 13. Sans raison est un roman policier américain de Patricia Cornwell publié en 2005.Le titre original est Predator.. Synopsis. Elle s'oppose à l'instinct, notamment animal. Absolument. En savoir plus. Dans le sens de être d'opinion, de sentiment que, juger régit l'indicatif quand la phrase est affirmative, et le subjonctif quand elle est négative ou interrogative : Je juge que vous devez partir ; Je ne juge pas que vous deviez partir ; Jugiez-vous que je dusse partir ? Conjecturer. Recherche - Solution. (RAC. ), • Tel excelle à rimer qui juge sottement (BOILEAU Art p. IV). Synonymes de Modération et d'autres mots qui ont la même signification. Il juge bien de la poésie et de la peinture. jutjar, jutgar ; espagn. Vous jugez cet homme bien sévèrement. _ Juger en dernier ressort. l'Ét. de l'Académie), • Et vous, rois, ouvrez maintenant votre coeur à l'intelligence ; instruisez-vous, vous qui jugez la terre (SACI Bible, Psaum. Juge en première instance Synonymes pour la definition Juger sans raison avec la liste des solutions classés par nombre de lettres.. La divine parole.... ceux qu'elle ne touche pas, elle les juge ; ceux qu'elle ne convertit pas, elle les condamne, [Dieu] Juge tous les mortels avec d'égales lois, Et du haut de son trône interroge les rois. XVII), • Saint Augustin voulait qu'on jugeât des personnes par la foi, et non de la foi par les personnes (BOURDAL. Un habile homme ayant jugé que ce n'estoit que fantaisie.... Pour juger du lustre de l'escarlatte, on nous ordonne de.... Mieulx vault juger entre ennemis qu'entre ses amis, un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire), anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle, est motorisé par Memodata pour faciliter les. Changer la langue cible pour obtenir des traductions. C’est la raison pour laquelle nous te proposons à la suite quelques synonymes de I think que tu pourras utiliser lorsque tu exprimes ton point de vue ou ton impression sur quelque chose. env. 1672). Une maladie se juge par des sueurs, par une diarrhée, etc. 5.former une opinion critique à propos de (qqch) " Je ne peux pas juger certaines œuvres d'art moderne " " Comment évaluez-vous cette proposition de subvention? " (BOSSUET Anne de Gonz. Terminer une maladie, en faire la crise. • Le jugement général en causera une générale [émotion] dans le monde, excepté ceux qui se seront déjà jugés eux-mêmes (PASC. 2. ), • Dieu juge chacun par sa conscience (BOSSUET Polit. Juger un procès, une personne. Il se dit de l'arrêt que Dieu porte sur les hommes. Mme de Lutzelbourg, 2 septembre 1753), • J'appelle vérité cette règle éternelle, cette lumière intérieure qui juge nos jugements, qui nous éprouve, qui nous condamne (MASS. Il y avait en ce temps-là une prophétesse nommée Débora, laquelle jugeait le peuple. ○   jokers, mots-croisés II, 2). Au jeu de paume, juger la balle, prévoir le lieu où la balle va tomber ; et fig. Je ne pouvais pas bien juger de la distance.